2000 2e Grand Rassemblement

Rémi Saindon

     

Rémi Saindon, secrétaire de l'Association, rédige un condensé des faits saillants depuis la création de l'Association en 1995.

   Voici sa 6e publication.

  

2e Grand Rassemblement juillet 2000

  • Photo
   Dans le cadre des fêtes du 175ième de l’érection canonique de Cacouna et le 327ième de détermination de ce territoire, nous,les Saindon, avons décidé de faire un grand rassemblement.
   
   Plusieurs raisons nous poussent à organiser l’événement :

- Michel Saindon fut le premier propriétaire terrien de Cacouna, ayant acquis des terres le 7 août 1765, directement du représentant du Gouverneur Murray (premier gouverneur anglais).
- Il participa à la division des terres afin qu’elles puissent être vendues aux colons présents.
- Il fut le premier notaire du territoire et rédigea les actes notariés de ventes, testaments, donations et mariages de son
époque. Ces documents seront possiblement disponibles pour consultation lors du rassemblement, car ils sont en phase de réalisation.
- De 1789 à 1812, une partie de sa maison fut généreusement offerte et utilisée comme maison chapelle en attendant la construction de la première chapelle de Cacouna.

   Devant la grande implication de notre ancêtre Michel et ses fils lors des débuts de Cacouna, l’organisation des fêtes a choisi Michel Saindon comme personnage historique de ces festivités. C’est un peu notre devoir de l’accompagner pendant son séjour ou son retour à Cacouna. Quelle belle façon de lui rendre hommage et d’être fier d’être parmi ses descendants.

Un char allégorique Saindon fera possiblement partie de la grande parade du dimanche soir. Toutes les infrastructures des fêtes seront à notre disposition :

- Salles de rencontre pour accueil et assemblée générale.
- Repas sous la tente déjeuner, dîner et souper
- Activités populaires et touristiques
- Soirées musicales
- Croisière sur le fleuve

   Pour toutes ces raisons, il est important d’y participer.Qu’on se le dise 

«Les Saindon ne sont pas nombreux, mais ils seront tous présents »

André Saindon, président

Photos : 
- Un groupe des participants au Grand Rassemblement 2000.
- Char allégorique symbolisant la maison chapelle de Michel Saindon : de g. à dr. l'Abbé Robert, André-Michel (de dos) et André Saindon (concepteur) ainsi qu' André Sindon.


Conseil d'administration 2000-2001

  • André Sindon
  • Dolores Saindon
  • André Sindon
  • Isabelle Saindon
  • Gilles Saindon
  • André Saindon, président
  • Dolores Saindon, vice-présidente
  • André Sindon, secrétaire-trésorier
  • Isabelle Saindon, conseillère
  • Gilles Saindon, conseiller
  • Louise Camirand, adjointe au secrétaire-trésorier.

Recherche de Rosaire Saindon

Rosaire Saindon
Premier conseil municipal de St-Hubert Témiscouata

   Le 12 février 1894 les électeurs municipaux étaient convoqués à une assemblée tenue sous la présidence de MATHIAS SAINDON, juge de paix, pour procéder à la nomination des membres du premier conseil municipal. Les élus furent : 

1.-Charles Thériault, 2- Prudent Dionne,3- Ferdinand Malenfant, 4- Israël Malenfant 
5- Arthur Morin,6- Jean-Baptiste Morin and 7- Ferdinand Sirois.

Première session du conseil

   Ce fut le 19 février 1894, à dix heures de l’avant midi à la demeure de MATHIAS SAINDON, que fut cette première assemblée.

Les Saindon, nos champions - Les petits cachotiers.

Les Gagnon
   Depuis 1994 on avait omis de nous faire savoir que cette famille avait gagné le beau titre de Famille de l’année.
  Mais que viennent faire des Gagnon dans une Association de Saindon ?

  Excusez et puis pardon, M. Daniel Gagnon est membre de notre association en tant que fils de Gabrielle Saindon et petit-fils de Joseph Saindon dont Isabelle nous a parlé dans un numéro précédent. 

   Selon le Cercle des fermières du Québec qui leur a décerné cet honneur, tous les membres de la famille Gagnon sont impliqués dans une association ou un comité. Peu importe ce qui se prépare à l’église, à la paroisse ou dans les regroupements agricoles, il y a au moins un Gagnon au comité organisateur ! 

   Et loin d'être piqués par la mouche de l’exode rural, les enfants ont le culte de la terre et de l’élevage. Sourires et blagues en disent long sur la complicité des membres de cette famille qui jurent-ils à l’unisson «se chicanent peu et se réconcilient en un temps record. » 

   Comme leurs parents avant eux, Daniel et Monique ont usé de leur gros bon sens pour élever la maisonnée. Selon eux, des valeurs solides constituent l’héritage le plus précieux à leur léguer. « Chez-nous, tout le monde fait son devoir. Il n’y a ni passe-droit, ni discrimination. Les filles sont même meilleures que les gars avec la machinerie !», dit papa Daniel. Celui qu’on dit responsable de la forte propension des enfants à la taquinerie.

   Les Gagnon se considèrent nés sous une bonne étoile. « Chez nous, on se parle, on communique, on s’entraide », disent tour à tour les quatre enfants, entre deux clins d’oeil et deux coups de coude. Leur père apprécie la franchise de sa progéniture, qui l’aide à se garder jeune de coeur. Quant à maman, rien ne lui fait plus plaisir que de voir ses enfants, encore si jeunes, accumuler les réussites dans tous les domaines. Mais, elle qui coiffe autant de chapeaux à la fois, comment arrive-t-elle à tout faire ?

« C’est un atout d’avoir le sens de l’organisation », dit Monique Lebel. « Et beaucoup d’enfants pour aider! », ajoute la petite Sophie, un sourire en coin.
  
Bravo à toute la famille !

Photo : Daniel Gagnon et Monique Lebel et leurs enfants Julie, Gervais, Sophie et Joachim

Source : La Lignée Volume 6, Numéro 1 15 mars 2000

Pour en apprendre plus

   Pour en apprendre plus sur votre histoire cliquer sur ce lien 


Ce site est aussi disponible en anglais.

   Pour en apprendre plus sur votre généalogie, cliquer sur ce lien 


pour vous inscrire à l'Association et avoir accès à la base de données à jour de votre généalogie et à tous les autres avantages d'être membre.

   Joindre l'Association, c'est faire partie d'une grande famille fière de ses origines, de ses ancêtres et de ses descendants.

Chronologie

Date
Évènement
1995
Fondation
1996
Grand Rassemblement
1997
Assemblée Hilton
1998
Retrouvailles à St-Romuald
1999
Retrouvailles à St-Romuald
2000
2e Grand Rassemblement

Les recherches des Saindon de Bains-sur-Oust

   Lors du dévoilement du panneau commémoratif en 2018, André Sindon apprit que c'est René, le frère d'Yvette et Albert, qui avait fait des démarches auprès de Joseph Gérard, conseilllier municipal. qui de son côté demanda à la mairie de s'adresser aux archives de Rennes.

Preuve par ADN

   Le provenance de Michel Saindon a ét prouvée par une comparaison d'ADN en 2016.