Actualités

Décès de Joseph Cindon

C’est avec stupeur que nous avons appris le décès de Joseph Cindon de St-Perreux le 18 mars 2017 après une courte maladie.
Nous lui sommes des plus reconnaissant car c’est grâce à son implication que l’origine de Michel Saindon a pu être prouvée.
Il laisse dans le deuil sa femme, Marie-Hélene Guillemain, et ses enfants Nicolas, Régis, Pauline et Céline.
Un hommage particulier lui sera rendu lors du dévoilement de la plaque commémorative à Bains-sur-Oust en 2018.

Plaque commémorative à Bains-sur-Oust

Le drapeau des Saindon en cavale autour du monde.

Au cours de la dernière année, le drapeau de l'Association a été affiché un peu partout dans le monde par des membres de l'Asociation en voyage.
Eagle's nest


Au Nid d'aigle en Allemagne par André Sindon.

Machu Pichu


Au Machu Pichu, Pérou par Réal Saindon et son fils Éric.
Muraille de Chine


Sur la muraille de Chine par Roland Saindon, Denise Laflamme, Véronique Côté et Jean-Marie Saindon.
Saint-Don


À St-Don en Bretagne par Marie-Noëlle Jouan et André Sindon.
Tanzanie



Sur le Kilimanjaro par Réal Saindon..

?




Où et quand la prochaine 
fois ?

Preuve par ADN de l'origine de Michel Saindon

Genome
Par André Sindon
C’est confirmé.

Après plus de 30 ans de recherches, nous avons confirmé par un test ADN que Michel Saindon, baptisé à Bains-sur-Oust en Bretagne, le 2 décembre 1715, est bien le même que celui qui a émigré en Acadie vers 1735, l’ancêtre de tous les Saindon d’Amérique du Nord.

  • Une comparaison
Voici comment nous avons procédé.
Le profil d’ADN du chromosome Y des hommes d’une lignée se transmet à peu près intégralement de père en fils.
Il s’agissait de comparer l’ADN d’un descendant de Michel en Amérique à celui d’un descendant de Pierre, frère de Michel, et ainsi confirmer un ancêtre commun, leur père, qui leur avait légué ses chromosomes inchangés.
Tout d’abord nous avons établi une base solide de comparaison en Amérique par le recueil des données ADN de trois Saindon dont l’ascendance avec Michel était certaine. La valeur des  marqueurs d’ADN de ces personnes était identique.
Nous avons recruté un descendant de Pierre Saindon, frère de Michel, qui a volontiers accepté de se soumettre au test
.
  • Les résultats
Les résultats montrent une concordance à 99,49 %. Ces deux personnes ont donc un ancêtre commun,  Pierre Saindon, mari de Marie Marquer, père de Michel d’Acadie et de Pierre de Bains-sur-Oust qui sont donc deux frères. Michel d’Acadie est le même que celui né à Bains-sur-Oust.

  • Reconnaissance
Des démarches sont en cours pour officialiser cette confirmation de recherches généalogiques antérieures afin que Michel soit inscrit au catalogue des signatures ancestrales confirmées par ADN (http://miroise.org/catalogue/) et au PRDH (Programme de recherche et développement en démographie historique de l’Université de Montréal).